Publié par Laisser un commentaire

Joshua Hopkins au New York City Opera

Le baryton Joshua Hopkins fera ses débuts au New York City Opera du 27 octobre au 21 novembre, dans l’opéra A Quiet Place de Leonard Bernstein. Natif de Pembroke, en Ontario, Joshua Hopkins a été rapidement remarqué comme un « baryton exceptionnel possédant une voix virile, vigoureuse et veloutée, et faisant preuve d’une grande assurance scénique» (Globe and Mail). En janvier 2010, c’est au Metropolitan Opera qu’il faisait ses débuts, dans le rôle de Ping dans Turandot. Le Met avait alors souligné sa participation par une entrevue publiée dans son mensuel Opera News (cliquez ICI pour lire l’entrevue en anglais).

La saison 2010-2011 de Joshua Hopkins l’amènera à chanter dans deux autres maisons d’opéra américaines : d’abord avec le Dallas Opera dans Roméo et Juliette de Gounod (du 11 au 27 février 2011), puis avec le San Diego Opera dans Faust de Gounod (du 23 avril au 1er mai 2011).

Le premier récital solo sur disque du jeune baryton, Let Beauty Awake, paru cet automne chez ATMA, comprend des mélodies en anglais de Vaughan Williams, Glick, Bowles et Barber. Le public québécois aura aussi l’occasion d’entendre M. Hopkins en concert les 26 et 27 novembre à l’Église St-Viateur d’Outremont dans La Passion selon St-Jean de J. S. Bach, avec l’Orchestre baroque Arion et Les Voix Baroques sous la direction d’Alexander Weimann; l’équipe ATMA en profitera alors pour enregistrer le programme en vue d’une prochaine parution.

Laisser un commentaire