Bernard Simard

Bernard Simard est membre fondateur de La Bottine souriante, groupe avec lequel
il se produira de 1983 à 1987. Puis, avec les Clochards célestes, la troupe de danse
Migration, la sherbrookoise Matante Alys, le groupe Nuked de Bretagne, Manigance,
Matawin, Tabarnak, Ben Embelle, les P’tits bûcheux, la Tuque bleue, les Lutins sans
lutrins, Gwazigan et bien d’autres, il parcourt le monde et explore du même souffle
divers folklores, et même le répertoire des chants de marins, avec le groupe breton
Cabestan.

Depuis 2002, le Vent du Nord l’a poussé du côté des États-Unis, où il joue dans
les principaux festivals folk (plusieurs villes sur la côte est, dont Chicago et Burlington,
et Sebastopol en Californie). Une tournée pan-canadienne le mènera à Edmonton,
Winnipeg, Calgary, Vancouver et Ottawa, tandis qu’au Québec, il sera l’hôte de
plusieurs festivals réputés, dont St-Jean-Port-Joli, Montmagny, et les Francofolies de
Montréal. On peut l’entendre sur les ondes de Radio-Canada et de la CBC.

Bernard Simard s’est joint récemment au Trio à Quatre ; il joue dorénavant aux
côtés de Michel Bordeleau, de Pierre Laporte et de Normand Miron, figures bien con-nues
du milieu. Il poursuit sans relâche son travail d’interprétation et d’actualisation
de la musique traditionnelle québécoise.

Discography :
Leave a Reply